Les Singeries, attribuées à Christophe Huet (1700-1759)

——— Henri Cordier (La Chine en France au XVIIIe siècle, Paris, 1910) : « Malgré l'opinion d'Edmond de Goncourt qui l'attribue à Antoine Watteau, c'est à Huet, sans doute, qu'il faut donner la Grande Singerie (Chinois et singes) du salon du premier étage qui précède la galerie des Batailles du château de Chantilly, et la Petite Singerie (singes et singesses) du rez-de-chaussée du petit Château, œuvres commandées par le duc de Bourbon. » ——— « Toute la surface de ces boiseries et des lambris, portes comprises, et la gorge des corniches, écrit un critique, sont couvertes d'arabesques en couleur et or, de bergeries ou de jeux dont une partie des personnages ont le costume chinois, de camaïeux, de singes, de chiens, d'oiseaux, de guirlandes de fleurs. L'habileté, l'esprit, le vif coloris et le goût de Christophe Huet s'y sont donné carrière. »

56 images